Video Gorges du Tarn
photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo Sancy Auvergne France UNESCO photo pont suspendu Suisse photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt

Le valais Suisse

photo le valais Suisse Alpes paysage lac Cervin Zermatt

3 jours dans le Canton du Valais :

Après trois jours dans l'Oberland Bernois, nous prenons la direction du Valais. En réalité, nous avions une location d'une semaine dans ce canton. Malheureusement, la pluie et le brouillard nous ont contraint à annuler de nombreuses randonnées. A la place, crêpes et sauna au programme (légèrement moins sportif me direz-vous). Nous avons tout de même eu trois belles journées, d'où cet itinéraire proposé en trois jours, mais il est bien sur possible de rester plus longtemps.

Jour 1 : Sur la route des cols

Comme à notre habitude, nous profitons du trajet entre l'Oberland et le Valais pour effectuer quelques visites, notamment du côté du col de Grimsel.

Culminant à 2 165 mètres, le col est parsemé de lacs et de barrages dans lesquels se reflètent les montagnes. Au-delà même du paysage, un parc à marmottes - plus mignonnes les unes que les autres - fait le bonheur des visiteurs, nous les premiers !

photo le valais Suisse Alpes paysage col de Grimsel photo le valais Suisse Alpes paysage col de Grimsel

Nous continuons ensuite la route, pour nous rendre, à quelques minutes de là, au col de la Furka, localement connu sous le nom de Furkapass. A vrai dire, nous y allons essentiellement pour le glacier du Rhône, qui, comme son nom l'indique, donne naissance au Rhône. Une cascade se jette du glacier, pour devenir ce fleuve que l'on connaît tous en France. Son avantage ? Il est très facilement accessible depuis la route. En effet, il est alors possible d'observer le glacier depuis un point de vue au niveau de la boutique, face à l'hôtel Belvédère, qui conduit ensuite vers une grotte de glace, cependant peu réputée.

Le glacier s'étend sur 8 kilomètres et atteint une largeur d'un peu plus de 1 000 mètres. Afin de mieux l'observer, nous avons décidé de continuer la route, sur quelques lacets supplémentaires. Il est alors possible de se garer sur le côté gauche. Un chemin, toutefois parsemé de rochers, permet ensuite de rejoindre un point en surplomb du glacier, d'où la vue est sûrement plus belle, et à coup sur moins cher (puisque gratuite).

photo le valais Suisse Alpes paysage glacier du Rhône

En reprenant la route en direction de notre futur logement, nous apercevons, sur le bord de la route, un pont suspendu. Il n'en fallait pas plus pour nous arrêter. Ni une, ni deux nous garons la voiture sur le parking limitrophe, et allons découvrir cette impressionnante passerelle.

photo le valais Suisse Alpes paysage passerelle drone

Jour 2 : Zermatt et le Cervin :

Le nom de Zermatt vous est familier ? Il s'agit de l'une des stations de ski les plus réputées d’Europe, voire du monde. Avec un domaine skiable de 350 km et un sommet à 3883 m, Zermatt est la plus grande station du d'Europe après Chamonix-Mont-Blanc. Mais sa célébrité ne tient pas uniquement à un kilométrage, mais plus encore à son icône, le Cervin. Célèbre symbole de Toblerone, ou de la Paramount – selon les références – le Matterhorn, en Allemand, prône fièrement au-dessus de la station. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est, du haut de ses 4478 mètres d’altitude, impressionnant, très impressionnant.

photo le valais Suisse Alpes cervin Paramount photo le valais Suisse Alpes cervin Toblerone

Finies les présentations, place aux aspects pratiques. Zermatt est un village sans voiture. Après quelques jours en Suisse vous ne serez plus surpris de voir en station des petits bus et camions électriques arpentés les rues à la place de nos habituels véhicules. Et en tant que piéton il faut avouer que c’est plutôt agréable. Pour l'état de nos finances, par contre, un peu moins. Il faut en effet emprunter un train pour rejoindre la station, et c’est là que les choses se corsent.

Au départ des différentes villes de la vallée, Brig, Visp, ou Täsch (dernière station avant l’arrivée, et donc, la moins cher), les trains sont réguliers à monter vers les sommets enneigés. Les tarifs varient donc selon le lieu de départ. Depuis Täsch, comptez 16,40 CHF par personne pour un aller-retour, 8,20 CHF pour les enfants de 6 à 16 ans. Le parking de la gare est également payant, et difficile d'y échapper. (4CHF jusqu’à 2 heures, 7,50 jusqu’à 4 heures, 10,50 jusqu’à 6 heures, 13,50 jusqu’à 8 heures, et enfin 15,50 pour la journée).

Et une fois sur place, on fait quoi ?

Nous avons opté pour la randonnée 5-Seenwag, entendre par là le chemin des 5 lacs. Comme son nom l'indique, le chemin permet de découvrir successivement cinq lacs : Stellisee, Grindjisee, Grünsee, Moosjisee et Leisee. Le premier se trouve au pied du train à crémaillère et offre un cadre idéal pour se baigner (à condition de ne pas être trop frileux). Le second n'a en réalité que très peu d'intérêt. Si les trois derniers requièrent un peu plus de marche, ils sont toutefois bien plus beaux. Les deux derniers lacs présentent, en prime, une vue impressionnante sur le Cervin, qui se reflète dans les eaux. La montagne est en réalité présente tout au long de la randonnée.

photo le valais Suisse Alpes paysage lac Zermatt chemin des 5 lacs photo le valais Suisse Alpes paysage lac Zermatt cervin chemin des 5 lacs photo le valais Suisse Alpes lass=

De Zermatt, il est également possible d'emprunter le Gornergrat, voie ferrée à ciel ouvert la plus haute d'Europe. Une fois arrivée, elle offre une vue impressionnante sur les glaciers et sur le Valais.

Jour 3 : le glacier d'Aletsch :

Parmi les immanquables pour tout bon touriste qui se rend en Suisse pour la première fois, le glacier d'Aletsch. Après des jours à guetter la météo, puis des heures à scruter la webcam du site pour la vérifier, nous décidons finalement de nous rendre sur place.

Et nous n'avons pas été déçu, le temps étaient certes couvert, mais les nuages n'ont pas manqué de nous offrir un magnifique spectacle : les sommets pointaient le bout de leur nez au-dessus du brouillard et des nuages.

Pour nous rendre sur place, nous avons emprunté le télécabine depuis Mörel jusqu'à la station de Riederalp. Si nous sommes ensuite montés à pied jusqu'à l'un des nombreux belvédères, il est également possible d'emprunter un second télésiège à Riederalp, notamment jusqu'à Moosfluh, offrant alors une magnifique vue sur la coulée de glace.

photo le valais Suisse Alpes paysage Riederalp glacier d'Aletsch

Au delà même du glacier, point d'orgue de la visite, la balade est, en elle-même, sympathique, offrant de nombreux points de vue sur les montagnes, notamment sur le Cervin. Nous avons opté pour une boucle. Nous sommes tout d'abord monté en direction d'une grande demeure, la Villa Cassel, ancien manoir de style victorien (1902), abritant aujourd'hui le centre Pro Natura. Puis, nous sommes ensuite redescendus par le petit lac. A titre indicatif, il y a un peu plus de 400 mètres de dénivelé.

photo le valais Suisse Alpes paysage Riederalp glacier d'Aletsch

Concernant le glacier en lui-même, il s'agit du plus grand des Alpes. Et les chiffres parlent d'eux-mêmes : 22 km de long, plus de 900 m d'épaisseur, et une masse de glace qui s'élève à... 27 milliards de tonnes. Difficile à imaginer lorsqu'on le regarde depuis le point de vue.

photo le valais Suisse Alpes paysage Riederalp glacier d'Aletsch

Le Valais en vidéo :


Donnez-nous votre avis :

Votre pseudo* :


Votre commentaire* :