Video Gorges du Tarn
photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo Sancy Auvergne France UNESCO photo pont suspendu Suisse photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt

3 jours dans l'Oberland bernois - Suisse

Jour 1 : Le lac de Thoune et le lac de Brienz :

Nous avons débuté notre séjour en Suisse près de Thoune, porte d'entrée de l'Oberland bernois. L'occasion de découvrir, en trois jours, cette belle région.

Un des avantages de ce coin ? Les lacs, indéniablement. Et pour cause, l'un à côté de l'autre, les lacs de Thoune et de Brienz, tous deux d'un bleu éclatant et bordés de montagnes, offrent un cadre magnifique. Au-delà même des visites et promenades, nous apprécions les baignades lors des grandes chaleurs.

Côté ville, j'ai, dans le coin, préféré Thoune. Très sympathique avec son pont en bois d'où certains sportifs s'essaient au surf, ses canaux, son château et son église sur les hauteurs, elle se visite rapidement, mais vaut le détour.

photo Oberland Suisse ville Thoune pond photo Oberland Suisse ville Thoune eglise lac
photo Oberland Suisse ville Thoune chateau photo Oberland Suisse ville Thoune lac

Certes plus petite, la ville de Spiez n'en est pas moins mignonne avec un petit port niché sous les montagnes, son château et ses vignes. Derrière la ville, une plage permet de se baigner dans le lac.

photo Oberland Suisse ville Spiez chateau photo Oberland Suisse ville Spiez chateau
photo Oberland Suisse ville Spiez lac montagne photo Oberland Suisse ville Spiez lac baigner

Nous avons également visiter la ville d'Interlaken, qui, mis à part quelques hôtels luxueux et un beau cadre géographique, ne présente guère d'intérêts.

Un peu plus loin se trouve le lac de Brienz, peut-être plus beau encore de par ses couleurs écarlates.

photo Oberland Suisse lac Brienz Interlaken photo Oberland Suisse lac Brienz Interlaken

Mais passons aux choses sérieuses, si nous sommes venus en Suisse ce n'est non pas pour ses villes, mais pour ses paysages grandioses.

Jour 2 : First

Ainsi, nous nous sommes rendus sur le site de First, au départ de Grindelwald. Cette station d'altitude constitue un grand centre de randonnées et d'alpinisme. Sur place, comptez au minimum une demi-journée.

Seul bémol, le tarif. Le trajet en télécabine jusqu'à First est en effet relativement onéreux. Comptez 60 CHF par personne pour un aller-retour en télécabine. Il est également possible de payer moins cher, ou bien en s'arrêtant au niveau d'un tronçon inférieur ou bien en descendant à pied (attention le dénivelé est toutefois important, 1000m).

Sur place, les activités proposées sont nombreuses. Si certains descendront en trottinette de montagne, les plus aventureux tenterons le First Flieger, une tyrolienne de 800 mètres dévalant les pentes de la montagne. Pour nous, rien de tout ça, nous avons privilégié une randonnée, et le First Cliff Walk by Tissot.

photo Oberland Suisse Grindelwald First by Tissot Jungfrau Eiger Alpes paysages

Derrière ce nom aux allures publicitaires se cache un parcours de passerelles qui, accrochées aux parois rocheuses, passent au dessus du vide. Un pont permet de relier deux falaises, et ce dans un paysage grandiose. Bref, on s'en met plein la vue. Au bout du chemin, une plateforme en verre surplombe le vide. Il faut toutefois prendre son mal en patiente pour y accéder, tant les visiteurs veulent profiter de la vue (et faire leur fameuse photo/selfie souvenir !). Côté accès, le parcours débute juste au dessus des télécabines et se termine au niveau de la terrasse du restaurant.

photo Oberland Suisse Grindelwald Jungfrau Eiger Alpes  paysages

Nous partons ensuite en direction du lac de Bachalpsee. Une balade d'environ 45 minutes (un peu moins d'1h30 aller-retour) permet de rejoindre cette étendue d'eau, dans laquelle se reflète le Schreckhorn.

photo Oberland Suisse Grindelwald Jungfrau Eiger Alpes lac paysages

La randonnée est très accessible, et le chemin facilement praticable. Le tout dans un cadre pastoral entouré de montagnes. Autour de nous des vaches, chèvres de montagne, ainsi que quelques marmottes viennent compléter ce paysage digne d'une carte postale.

photo Oberland Suisse Grindelwald Jungfrau Eiger Alpes vache paysages

Il est ensuite possible de marcher vers le Faulhorn, pour admirer une vue en 360° sur les chaînes de montagnes, et sur le lac de Brienz de l'autre côté. Nous n'avons toutefois pas effectué cette portion, le ciel commençant sérieusement à se couvrir.

Après un rapide pique-nique sur les rives du lac, nous redescendons. Le programme de l'après-midi est tout aussi chargé.

Nous nous rendons en effet aux chutes du Trümmelbach. Ces dernières offrent un impressionnant spectacle naturel. 10 chutes d'eau glaciaires, accessibles par ascenseur puis par un réseau de tunnels, s'écoulent entre les roches. Le Trümmelbach est en effet le seul collecteur des eaux provenant des gigantesques parois glaciaires de l'Eiger (3970m), du Mönch (4099m) et de la Jungfrau (4158m). Et les chiffres parlent d'eux-mêmes : il peut y avoir jusqu'à 20 000 litres d'eau par seconde !

photo Oberland Suisse Grindelwald cascade riviere gorges Alpes paysages photo Oberland Suisse Grindelwald cascade drapeaux vallée Alpes paysages

Les chutes du Trümmelbach font partie des 72 cascades de la vallée de Lauterbrunnen. Et pour cause, il y a, sur la seule route menant à ces chutes pas moins de 3 cascades s'écoulant le long de la roche ! Parmi elles, la plus célèbre, la Staubachfall Wasserfall, au niveau de la commune de Lauterbrunnen. Un escalier permet ensuite de s'approcher au plus près de la cascade.

photo Oberland Suisse Grindelwald cascade riviere  Alpes paysages photo Oberland Suisse Grindelwald cascade riviere  Alpes paysages photo Oberland Suisse Grindelwald cascade riviere  Alpes paysages Staubachfall Wasserfall

Jour 3 : la vallée de l'Engstligen

Levés de bon matin, nous commençons notre journée par les impressionnantes chutes de l'Engstligen, à 4 km d'Adelboden. Il est possible de monter au niveau des chutes en empruntant le téléphérique, puis de redescendre à pied le long des chutes (476 mètres de dénivelée, 1h30 de marche). Le téléphérique coûte environ 20 CHF par personne.

Afin de ne pas payer, il est également possible de se rendre au pied de la cascade en empruntant un chemin derrière les télécabines. Un sentier à gauche des chutes permet alors de monter au sommet. Toutefois attention, ça grimpe dur.

Photo cascade Adelboden Suisse Oberland chutes de l'Engstligen

Nous nous rendons ensuite au lac d'Oeschinensee. Pour cela, nous avons pris les télécabines à Kandersteg. Il faut ensuite marcher une petite-demi heure pour gagner le lac. Nous avons emprunté le chemin du haut (bien indiqué par des panneaux). De là, la vue surplombante est plus belle encore. Puis, nous avons longé une partie du lac avant de rejoindre le second chemin.

Niché au cœur des montagnes, le lac d'Oeschinensee se situe à 1578 mètres d'altitude. Les torrents glaciaires s'écoulent dans ces eaux turquoises, oscillant entre le bleu et le vert, selon les rayons du soleil. Sur les côtés, de grands sapins ne viennent qu'accroître ce charme. Tandis que certains courageux tentent une rapide baignade, d'autres tâtent la température du bout de leurs pieds. Pour les plus frileux, il est possible de louer des barques.

photo Oberland Suisse Lac d'Oeschinensee  Alpes lac paysages forêt turquoise photo Oberland Suisse Lac d'Oeschinensee  Alpes lac paysages forêt turquoise

Côté pratique :

Tout d'abord, la Suisse n'utilise non pas l'Euro mais le Franc suisse (CHF). Pensez donc bien à changer votre argent. D'après les derniers cours, 1 CHF correspond environ à 0,87 euro. Quoi qu'il en soit la Suisse est un pays cher. Imaginez notre surprise quand, en tant que bon français, nous nous sommes retrouvés à acheter nos baguettes de pain pour la modique somme de... 3 CHF (2,64 E pour être précis).

Côté magasins, il existe différentes enseignes, tels que Coop et Migros. Il y a également des Lidl en périphérie des villes, particulièrement intéressants financièrement. Attention toutefois, les magasins sont pour l'essentiel fermés le dimanche, et baissent leur rideau relativement tôt en semaine. Le plus simple est de ramener quelques réserves de France pour les premiers jours (à vrai dire il devait y avoir autant de sacs de nourriture que de bagages dans notre coffre).

Mais, au-delà même de la nourriture, le prix des activités est onéreux. Tout d'abord les parkings. Côté Suisse alémanique, quasiment tous les parkings sont payants, et ce même lorsque vous achetez déjà un ticket pour un train ou un télécabine.

Les télécabines, parlons-en. Cette fois encore les prix sont très élevés. A titre d'exemple, nous avons déboursé par moins de 60 CHF (53 E) par personne pour gagner le point de vue de First. Si le prix en vaut souvent la chandelle, il faut bien souvent sélectionner pour ne pas trop dépenser. Il est également possible d'économiser un peu d'argent de différentes manières. Ou bien en payant un aller simple, puis en redescendant à pied. Ou bien en payant un trajet moins long, et en finissant à pied, chose faîte pour le glacier d'Aletsch et la randonnée des cinq lacs, par exemple, à découvrir dans notre article sur le Valais.

L'Oberland Bernois en vidéo :


Donnez-nous votre avis :

Votre pseudo* :


Votre commentaire* :