Video Gorges du Tarn
photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo Sancy Auvergne France UNESCO photo pont suspendu Suisse photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt photo cervin train rouge Gornergrat Suisse Zermatt

Andalousie : Séville et ses alentours

photo ville Seville Espagne

Côté Pratique : il est assez difficile de se garer dans Séville, n’hésitez pas à prendre le métro. Le centre historique de Séville n’étant pas très grand, il est ensuite possible de le parcourir à pied.

Fondée à l’occasion de l’exposition hispano-américaine en 1929, la place d’Espagne, ou plutôt Plaza de Espana, est grandiose. Et pour cause, elle s’étend sur près de 200 mètres de diamètre. Au milieu, des canaux surmontés de quatre ponts symbolisant les quatre provinces de la couronne d’Espagne sont malheureusement asséchés, mais il en faudrait plus pour que la célèbre place perde son charme. Entourée de part et d’autres d’une tour, on peut observer, tout autour, 48 bancs représentant les différentes provinces d’Espagne.

photo ville Seville Espagne  place d’Espagne photo ville Seville Espagne  place d’Espagne

De là, il est possible de rejoindre le centre historique de la ville en passant par le Barrio Santa Cruz, ou plutôt en arpentant le quartier. Les petites ruelles s’entrecroisent parfois au niveau de placettes où se dressent les nombreux orangers que recèle la ville. Au loin, la Giralda qui se dresse à 97,50 mètres de haut nous indique notre chemin vers la cathédrale de Séville.

photo ville Seville Espagne  Giralda cathédrale de Séville

Troisième plus grande cathédrale du monde, après celle de Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul à Londres, elle fut bâtie à l’emplacement de la Grande mosquée des Almohades, raison pour laquelle elle est aujourd’hui accolée à la Giralda, l’ancien minaret. L’entrée pour la cathédrale est de 9 euros, 4 euros pour les étudiants, et comprend à la fois la visite de la cathédrale et l’ascension de la Giralda. La Giralda, aisée à grimper - il ne s’agit en effet pas de marches, mais d’un chemin (et pour cause, le muezzin montait à l’époque à cheval !) - offre une vue magnifique sur la cathédrale en elle-même, mais plus largement sur la ville dans son ensemble. Devant nos yeux se dressent les nombreux toits-terrasses bordés de piscine, ainsi que l’Alcazar, et les Archives des Indes.

photo ville Seville Espagne

Concernant la cathédrale en elle-même, on est, dès le premier regard, frappé par ses dimensions. Plusieurs éléments attirent particulièrement notre attention, dont, au centre de la nef, la Capilla Mayor, à savoir le maître autel, pour lequel 1200 kg d’or furent utilisés. Ca scintille tellement qu’on ne sait plus où regarder ! A droite, se trouve le tombeau, lourdement orné, de Christophe Colomb, justement venu à l’Alcazar, afin de demander des fonds pour son voyage vers les Amériques. La visite se poursuit à travers plusieurs salles, dont la sala Capitular, trop souvent oublié par les visiteurs.

Nous nous rendons ensuite à l’Alcazar : plus de 1000 ans d’histoire sont condensés dans ce bâtiment hors norme. Tout débute en effet dès le Xe siècle lorsque le calife omeyyade Abderramann III fait bâtir une forteresse à cet emplacement. Se sont par la suite succédés les Almohades et les rois catholiques. Les traces de ces différentes dynasties s’entremêlent au fil des salles. S’ajoute à cela un magnifique jardin, où se mêlent palmiers, fontaines, et même un labyrinthe. La visite étant assez longue, prévoyez environ 2 heures pour avoir le temps de tout voir.

photo ville Seville Espagne  Alcazar photo ville Seville Espagne  Alcazar photo ville Seville Espagne  Alcazar jardin botanic

Dans un autre registre, mais tout aussi local, nous nous arrêtons manger un Churros y chocolate, la spécialité espagnole par excellence. Plus loin, une danseuse de Flamenco, accompagnée d’un guitariste, se produit devant un public chaleureux : nous sommes bel et bien en Andalousie !

Autour de Séville :

Cadix :

photo ville Seville Espagne  Cadix eglise

Au bord de l’Océan Atlantique, la ville de Cadix est elle aussi riche d’une longue histoire. C’est par exemple dans l’une de ses Eglises que fut rédigée la première constitution d’Espagne en 1812. Mais la ville blanche est plus connue pour son rôle majeur dans le commerce transatlantique, et ce, dès le début de l’époque moderne. La Casa de Contratacion vint en effet s’installer dans la ville d’où Christophe Colomb s’est élancé pour son troisième voyage vers le Nouveau Monde en 1493. Cette activité commerciale se reflète dans son architecture : en effet, près de 129 tours s’élèvent toujours au-dessus des bâtiments. Ces dernières permettaient aux riches marchands d’observer les allées et venues des navires. Toutefois, ces tours ne peuvent être vues du sol. Il faut alors grimper en haut de la Torre Tavira (pas franchement facile à trouver), pour observer une vue d’ensemble sur la ville. Entre le blanc des maisons, et le bleu scintillant de la mer, le contraste est saisissant. La tour est également dotée d’une camera obscura, où un guide (en français à certaines horaires) nous permet de découvrir la ville d’une toute autre manière. Souvent comparée à la capitale cubaine, la Havane, la ville est également réputée pour son imposante cathédrale, mélangeant style baroque et Renaissance.

photo ville Seville Espagne  cadix toit< photo ville Seville Espagne  cadix Eglise

Les villages blancs andalous :

Nous avons visité deux villages blancs andalous : Vejer de la Fontera et Arcos de la Frontera, mais si vous ne deviez en faire qu’un je vous conseillerais Vejer de la Frontera. Originellement fondé par les romains, ce village a traversé les époques et n’a rien perdu de son charme. Aujourd’hui, de nombreuses ruelles serpentent de petites maisons blanches, tranchant avec le bleu du ciel, et le vert des collines alentours : magnifique.

photo ville Seville Espagne Algarde Vejer de la Frontera photo ville Seville Espagne Algarde Vejer de la Frontera

El Rocio :

Digne d’un western, ce village où le temps semble s’être arrêté, vaut le détour, au moins pour son originalité. Ici les rues ne sont ni pavées, ni goudronnées, mais recouvertes de sable; se côtoient alors voitures et chevaux. Au centre de la bourgade, se dresse une imposante église. Très calme en début de matinée, difficile d’imaginer que lors de la Pentecôte près d’un million de personnes se pressent à l’occasion du plus grand pèlerinage d’Espagne. Peu d’adjectifs permettent aisément de décrire ce village tant il est spécial, le plus simple étant de juger en images :

photo ville Seville Espagne Algarde El Rocio Eglise photo ville Seville Espagne Algarde El Rocio photo ville Seville Espagne Algarde El Rocio

Il en est fini de l’Andalousie, il est désormais temps de continuer notre séjour de l’autre côté de la frontière : au Portugal, et plus particulièrement en Algarve.

photo ville Espagne Algarde falaise

Donnez-nous votre avis :

Votre pseudo* :


Votre commentaire* :